Formation aux métiers de l’animation

La plateforme qualifiante

Elle s’adresse aux demandeurs d’emploi qui souhaitent se qualifier sur les métiers de l’animation, et qui, en fonction de leurs expériences professionnelles ou bénévoles, vont choisir leur spécialité d’intervention.
Une fois les pré-requis vérifiés, l’objectif est de construire un parcours de formation afin de qualifier des animateurs en s’appuyant sur l’acquisition de compétences transversales, avec une approche adaptée au public visé suivant la méthodologie de projet dispensée pendant la formation.
Cette plateforme, financée par la Collectivité de Corse et l’Union Européenne, s’appuie sur les ressources et les besoins du territoire pour les contenus pédagogiques en centre de formation, et sur les entreprises et associations pour l’alternance en situation professionnelle.
L’enjeu est de devenir un collaborateur au sein d’une équipe pluridisciplinaire et d’être aussi un acteur du développement régional, en accompagnant les publics et en les sensibilisant à différentes pratiques socio-culturelles et sportives.
Participer au maintien du lien social sur le territoire, en favorisant l’autonomie des publics et la conscientisation de l’intérêt général.

Session en cours du 25 janvier au 19 octobre 2018.

Le B.P.J.E.P.S.

Le Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport est un Diplôme d’Etat de niveau IV. Il vise tout public ayant les pré-requis et motivé par le secteur professionnel de l’animation. La formation est ouverte aux salariés et aux demandeurs d’emploi inscrits ou non au Pôle Emploi. Nous proposons deux spécialités où les animateurs auront des responsabilités au plan pédagogique, voire éducatif et social. L’animateur diplômé aura la charge d’assurer la sécurité des tiers et des publics qu’il encadrera dans l’exercice de son activité. Il aura la responsabilité du programme d’activités inscrit dans le projet d’animation de la structure employeur.

Spécialité Animation sociale

L’animateur social contribue à la construction et au maintien du lien social pour un public fragile (seniors, handicapés…). L’animateur social devra exercer en autonomie son activité d’animation, en utilisant un ou des supports techniques dans la limite des cadres réglementaires. De fait, les professionnels de l’animation sociale peuvent aujourd’hui intervenir sur des territoires, des projets, des dispositifs ou des politiques publiques dont l’enjeu est précisément de favoriser le lien social, la prévention des risques d’exclusion et le maintien de l’autonomie de la personne. Ceux-ci peuvent exercer leur activité dans un cadre associatif (centre sociaux, associations de quartier, maisons de retraite, établissements de soins mentaux, instituts divers, écoles spécialisées…) ou au sein de collectivités et d’établissements relevant de la fonction publique hospitalière ou de la fonction publique d’Etat. Les démarches qualité et l’amélioration des services à la personne (en pleine expansion en Corse) entraînent le recrutement d’animateurs dans des structures d’accueil pour personnes âgées et/ou handicapées.

Spécialité Loisirs tout public

’animateur de Loisirs tout public a pour mission de favoriser la sensibilisation à des pratiques de loisirs, activités physiques, culturelles pour tous publics. L’animateur exerce en autonomie son activité d’animation, en utilisant un ou des supports techniques dans les champs socio-éducatif et socioculturel et dans la limite des cadres réglementaires.
Pour un animateur de loisirs tous publics, les perspectives d’emploi sont tout aussi multiples, même si elles restent soumises à la saisonnalité et au rythme des vacances scolaires. Cette spécialité a aussi sa place dans le cadre de la politique de la Ville, de la cohésion sociale et de la lutte contre les discriminations. Elle répond à différents besoins repérés et exprimés sur le terrain en matière d’accueil collectif de mineurs.
Cette spécialité permet d’acquérir les compétences pour exercer la Direction d’accueil collectif de mineurs.

Abonnez-vous à notre newsletter